• Micheline Bosserelle

Les mitochondries et le vieillissement cutané

Ces petites particules en forme de filaments vont transformer en énergie vitale l'oxygène et les hydrates de carbone, puis transporter cette énergie à travers la cellule.


Elles sélectionnent aussi à l’intérieur de chacune de nos cellules les gènes qui seront actifs ou ceux qui ne le seront pas.


Ce sont elles également qui régulent l'apoptose des celulles ( pro


cessus par lequel les vieilles cellules s’auto détruisent pour favoriser la croissance de plus jeunes, plus saines).


Les mitochondries sont donc beaucoup plus que des organites chargées de fournir de l’énergie, elles renouvellent continuellement nos millions de cellules.


Ces petites unités d’énergie très fragiles, vont hélas se détériorer sous l’effet du stress continuel de notre rythme de vie effrénée également par les toxines biochimiques (pesticides, polluants présents dans l’air, dans l’eau, mais également par trop de calories ingérées).

Lorsque la fonction mitochondriale est déficiente (maladie, âge...), elle fait des erreurs et peut provoquer l’auto-destruction de cellules saines.


Les mitochondries ne bénéficient d’aucune membrane de protection contre les radicaux libres: substances chimiques qui attaquent (oxydent) nos cellules, endommageant ainsi leur ADN, et occasionnent par voie de conséquence un vieillissement cellulaire précoce


IL EST DONC IMPERATIF pour éviter le vieillissement prématuré de l’épiderme, et garder un épiderme sain, d’apporter aux mitochondries l’arme de destruction absolue que sont les anti radicaux libres en quantité suffisante mais également bien ciblés!



2 vues0 commentaire